Traduction – lieu d’élimination et de subversion : manipule‑t‑on le discours de l’identité culturelle dans les textes littéraires des minorités ?

Authors

  • Alicja Żuchelkowska Uniwersytet im. Adama Mickiewicza

DOI:

https://doi.org/10.12797/MOaP.21.2015.28.07

Keywords:

manipulation in translation, litterary translation, minority literatures

Abstract

Translation- place of elimination and subversion. Manipulation of identity discourse in peripheral literatures?


The main goal of this paper is to present the phenomenon of literary and cultural manipulation in minority literature. Having based my communication on examples taken from French‑Canadian and Acadian literature (New Brunswick), I would like to demonstrate that translation methods and strategies are linked to translator’s evaluative attitude towards a given minority culture which is structured by dominant culture tendencies and prerogatives.

Downloads

Download data is not yet available.

References

Barańczak, S. (1992), Ocalone w tłumaczeniu. Szkice o warsztacie tłumacza poezji z dołączeniem małej antologii przekładów-problemów, a5, Poznań.

Casanova, P. (1999), La République mondiale des lettres, Seuil, Paris.

Chiasson, H. (2000), Brunante, Québec.

Daigle, F. (2002), Petites difficultés d’existence, Éditions XYZ, Montréal.

Deleuze, G., Guattari, F. (1975), Kafka. Pour une littérature mineure, Minuit, Paris.

Gauvin, L. (1985), « Le Québec malgré tout : de l’autre à soi », dans : Gauvin, L., Klinkenberg, J.‑M. (réd.), Trajectoires : littérature et institutions au Québec et en Belgique francophone, Presses de l’Université de Montréal / Labor, Montréal–Bruxelles, pp. 27‑38.

Gauvin, L. (2003), « Autour du concept de littérature mineure. Variations sur un thème majeur », dans : Bertrand, J.‑P., Gauvin, L. (réd.), Littératures mineures en langue majeure Québec/Wallonie – Bruxelles, P.I.E.‑Peter Lang / Les Presses de l’Université de Montréal, Bruxelles–Montréal, pp. 19‑40.

Malena, A. (1997), « En anglais, Léonora parle‑t‑elle encore et à qui? », St‑Pierre, P. (réd.), TTR : traduction, terminologie, rédaction, 10, 1, pp. 197‑217.

Maniglier, P. (2002), « Sous le signe de Saussure », Critiques, 658, pp. 206‑220.

Noël, F. (2003), « Les colonies, l’exotisme et la note au bas de la page. Écrivain cherche lecteur », dans : Gauvin, L., Klinkenberg, J.‑M. (réd.), Écrivain cherche lecteur. L’écrivain francophone et ses publics, Châtillon‑sous‑Bagneux, pp. 38‑52.

(IIème édition). Péronnet, L. (1996), « Quelle langue pour quelle littérature ? », dans : Boudreau, R., Robichaud, A.‑M., Chiasson, Z., Gérin P.‑M. (réd.), Mélanges Marguerite Maillet, Éditions d’Acadie / Chaire d’études acadiennes, Moncton, pp. 441‑449.

Rastier, F. (1998), « Le problème épistémologique du contexte et le statut de l’interprétation dans les sciences du langage », Langages, 129, pp. 97‑111.

Santini, S. (2003), « La double étrangeté du Petit Köchel. De la ‘petite littérature’ à la ‘littérature mineure’ », dans: Bertrand, J.‑P., Gauvin, L. (réd.), Littératures mineures en langue majeure Québec/Wallonie – Bruxelles, P.I.E.‑Peter Lang / Les Presses de l’Université de Montréal, Bruxelles–Montréal, pp. 159‑177.

Sibertin‑Blanc, G., « Pour une littérature mineure : Un cas d’analyse pour une théorie des normes chez Deleuze », [on‑line], http://stl.recherche.univlille3.fr/seminaires/philosophie/macherey/Macherey20022003/Sibertin.html

– 10.03.2013.

Strauss, A. (1988), « La traduction : passerelle entre les cultures », Langues Modernes, 3‑4, pp. 39‑52.

Downloads

Published

2021-07-22

How to Cite

Żuchelkowska, A. (2021). Traduction – lieu d’élimination et de subversion : manipule‑t‑on le discours de l’identité culturelle dans les textes littéraires des minorités ?. Między Oryginałem a Przekładem, 22(2(28), 89–106. https://doi.org/10.12797/MOaP.21.2015.28.07